AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 
 

 Je donnerais ma vie pour te sauver[Dakota]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je donnerais ma vie pour te sauver[Dakota]   Mer 1 Juin - 18:29


Je le regardais, adossé à l’évier. Il ne mangeait même pas sa soupe. Bah … Peut-être qu’il n’a pas faim … Je retournais dans ma chambre, et allais lui chercher un pyjama, avant de lui tendre. Il l’attrapa, silencieusement. Une minute, deux minutes … Et là, il me balance le vêtement à la figure. J’ai juste le temps de décroiser les bras pour l’attraper.

Je regarde mon ami, perplexe. Il me crache que je peux garder mon bol de soupe, et aussi mon pyjama. Bah … S’il veut dormir en caleçon … Il peut hein ! Ça ne me gêne pas. Moi, je voulais juste qu’il n’ait pas froid. J’ai beau essayer d’être gentil, on me remercie toujours de la même manière. Ah … Mais Benjamin n’a pas fini. Il me lança que je le dégoutais. Je le regardais, et ne pus retenir un gémissement. Il n’aurait jamais pensé cela venant de moi. Il croyait quoi ? Que j’allais le laisser dormir avec moi ? Avec l’interdiction de le toucher ? Et puis … Si je le dégoutais tant que ça, il n’allait pas dormir avec moi.

Finalement, la Voix avait raison. Il me mentait, juste pour ne pas me blesser. Mais il me détestait. Il venait de le dire ; je le dégoutais. Il ne restait là qu’à cause de la pitié. Mais même là, il y a des limites, visiblement. J’avais compris la leçon. Je ne pouvais compter sur personne. Personne n’éprouvait un quelconque embryon d’amitié pour moi. Je dégoutais tout le monde. Au final, j’avais toujours été mieux tout seul, et je serais toujours mieux tout seul. Je ne devais pas essayer de changer les choses.

Je ne m’étais même pas rendu compte que Ben était parti, en me laissant seul. Mécaniquement, je marchais jusque dans ma chambre, et posais le pyjama dans la commode. Ben m’avait laissé seul. Tout seul. Cette phrase tournait en rond dans ma tête. Finalement, il préférait aller dormir chez lui. Bah … Peut-être que c’est plus confortable. C’est probablement mieux pour lui et pour moi. Oui …

Je m’asseyais un instant sur mon lit, avant de me relever. Je m’approchais de la fenêtre, et commençais à regarder les étoiles. J’ai toujours voulu être une étoile. Ça semble plus simple. C’est vrai. Qu’est-ce qu’il y a de compliqué à être une étoile ? Rien. Elles sont toutes pareilles, et elles vivent toutes ensemble. Moi, je vis avec les autres mais … Je suis un peu le mouton noir, au milieu des blancs. C’est un psy qui m’a dit ça. Il a dit que je devais essayer de vivre comme les moutons blancs, pour ne pas me faire remarquer. Je ne vous cache pas que … Je n’ai pas trop compris ce qu’il voulait. Mais bon ...

Pour en revenir à ma fenêtre ! J’allais appuyer sur le bouton des volets déroulants, lorsque j’aperçu une silhouette en bas de l’immeuble. Serait-ce Ben ? Mais … Il n’est pas parti depuis tout ce temps ? Ça doit faire une heure qu’il est dehors. Il doit avoir froid. Mais bon, s’il veut dormir dehors … Mais bon … J’ai un peu pitié de lui, là.

J’attrapais des couvertures, et un manteau, avant de descendre par l’ascenseur. Je me dirige vers Ben, et je lui passe le manteau sur les épaules, puis la couverture. Je me place devant lui, et lui souris.

« Tu as le droit de dormir dehors, mais il fait froid, tu sais ? Je ne te cache pas que je ne te comprends pas. Tu veux vraiment être malade ? Déjà, tu veux pas de pyjama. Et en plus, tu veux dormir dehors. Mais enfin, Ben, ça va pas ? T’es tout bizarre, depuis que je suis parti au centre. »

Je lui souris. Soudain, je remarque des perles brillantes qui coulent sur ses joues. Je hausse les sourcils, étonné, et passe un doigt sur son visage.

« Tu pleures, Benjamin ? Bon, allez, viens chez moi, sinon, tu vas mourir de froid. »

Je lui souris, et je l’attrape par les épaules, avant de l’entraîner vers l’ascenseur, puis dans mon appart’. Je lui attrape les doigts, et me mets à frotter ses paumes, pour les réchauffer. Ah … Ben, il ne faut jamais le laisser tout seul. Sinon, il fait plein de bêtises. Vous voyez, il était prêt à dormer dehors. Pourquoi ? Je ne sais pas. Peut-être parce que je le dégoute, comme il dit. Je le dégoute. Tout d’un coup, je me raidis, avant de m’écarter de lui.

« Ben … C’est vrai ? Je te dégoute ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je donnerais ma vie pour te sauver[Dakota]   Mer 1 Juin - 18:48

Non enfaite tu me dégoute pas, mais je ne pensais pas que tu m'aurais dis non. Juste que je ne voulais pas recommencer une fois de plus a coucher avec toi. Mais je ne veux pas te laisser tomber tu es important. Si je suis bizarre depuis que tu es là bas c'est que j'ai eu peur. Je ne veux pas que si tu savais que chaque jour j'appreande si un jour tu venez a rentre dans un nouveau centre. Je tiens vraiment à toi et ta voix te ments, alors elle va se taire cette voix,moi je n'ai pas l'occasion de te laisser tomber.

Je le prends dans mes bras et je ferme mes yeux, je respire tendrement son odeur et je caresse son dos. Je me met bien contre lui et je grellotte un peu. Je sens la chaleur prendre mon corps, et je me recule un peux et je souris et je le regarde dans les yeux.

Dakota comment ont peux faire pour resister à ton charme? Je n'arrive pas a resister.

Je l'embrasse sur ses lèvres et je glisse mes mains sous son haut et je l'entoure de la couverture. Je lâche ses lèvres et je pose ma tête dans son cou et je caresse les bras de Dakota et je les regardes en même temps. Je le regarde dans les yeux, et je me pose contre son tors et je vois le canape et je m'assois dessus et je m'allonge contre Dakota.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je donnerais ma vie pour te sauver[Dakota]   Ven 3 Juin - 16:49


Je ne dégoutais pas Ben. C’est ce qu’il disait. Mais que croire ? Qui croire ? La Voix, ou Ben, qui change d’avis comme de chemise ? Qui sait s’il ne mentait pas ? Il ne s’attendait pas à ce que je lui dise non. Devais-je toujours me soumettre ? Obéir aveuglément aux autres comme j’obéissais à la Voix ? Pourquoi devrais-je être constamment soumis ?

Ben ne voulait pas coucher avec moi. Mais il ne voulait pas me laisser tomber. Il ne voulait pas que j’aille dans un centre, à nouveau. Je détournais le regard. Ce n’est pas lui qui décide. Ce sont les médecins, les psys … Ces gens-là. Pas Benjamin.

Le jeune homme ajouta qu’il tenait vraiment à moi. Je le regardais, en souriant. La Voix devait se taire, selon lui. Elle mentait. Nouveau sourire. Peut-être qu’il avait raison. Je pose doucement ma main sur sa joue, en souriant. Si seulement tout pouvait être aussi facile … Eh bien, ma vie serait meilleure.

Ben m’attrape dans ses bras. Je m’y abandonne, et me blottissais contre le jeune homme. Je sentais son souffle contre ma peau. Je souriais. Ses doigts caressent mon dos. Je soupire. Je sens qu’il grelottait. Ah bah voilà ! Il a froid. C’est malin ! Je l’enlaçais, me collant contre lui. Ah, déjà là, il grelotte moins.

Mon ami se recule légèrement. Je le regardais, sourire aux lèvres. Il plongea ses yeux chocolat dans mes yeux bleus, avant de me demander comment on résistait à mon charme. Nouveau sourire de ma part.

« Bah tu sais … Bien souvent, les gens me trouvent trop repoussant pour « céder à mon charme », Ben. Donc le problème ne se pose jamais. Ou presque. »

Je lui souris encore. Benjamin posa ses lèvres sur les miennes, et posa ses mains sur mon torse. Je frissonne. Il m’entoura de la couverture. Sa tête se logea dans mon cou. Je soupirai doucement, et posai mes mains dans son dos, avant de les glisser sur ses hanches. Le jeune homme releva la tête, pour plonger à nouveau ses yeux dans les miens. Je baisse assez vite le regard. Ne perdons pas les bonnes habitudes …

Benjamin nous allongea alors dans le canapé-lit. Je lui souris, avant de poser mes lèvres dans son cou. Je passe mes mains sous son tee-shirt, et commence à le remonter. Mais tout d’un coup … J’hésite. Et s’il ne voulait pas ?

« Tu veux … juste dormir ? Ou pas ? On peut peut-être continuer ce que l’on avait commencé avant que … avant que l’on ne se … dispute. Non ? »

Autant demander. Je n’ai pas envie de me disputer à nouveau avec lui. Ce serait dommage. Bah oui. Je l’aimais bien, Ben. Je n’avais pas envie qu’il retourne dormir dehors. Et même, il pouvait dormir avec moi, s’il voulait. Ça ne me gênait pas tant que ça, au final. Et puis … Je pourrais le regarder dormir, comme ça …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je donnerais ma vie pour te sauver[Dakota]   Ven 3 Juin - 17:06

Benjamin:: Dakota, je veux parler si tu le veux bien, je veux parler de ce que je ressens en ce moment pour toi. Je t'aime d'une amitier et d'un amour. Je veux et je ne veux pas coucher avec toi du second sens. Je veux pas te laisser seul rien qu'une minute. Loin de toi j'ai peur que tu es un problème et que tu te retrouves dans un centre. Si un jour tu venais a mourrir avant moi, je serais là a ton enterment. Ne me laisse pas tomber Dakota.

Je me blottissais contre lui et je sentis ses lèvres, puis ses mains qui passer sur mon tors, allant remonter mon tee shrit mais il arrêta. Je réfléchis un instant et je ferma mes yeux, un je tourna ma tête vers la sienne. Je ne savais pas que Dakota me regardais entrain de dormir. Je glissa une main dans la sienne et je souria. Je me réveila en pleine nuit Dakota qui dormais je me leva, et alla vers sa fenêtre et je regarda la lune dans le ciel. Je ferma mes yeux et je sentis des mains, je baissa mes yeux et je vis celle de Dakota je me retourna et je le vis. Souriant je l'embrassa sur ses lèvres. Je partis avec lui dans le canapé lit et je l'embrassa tendrement, me mettant a califourchon sur lui, je le regardais avec amour. Mais je me retorouva en dessous de lui et je souria.

Benjamin::Dakota elle n'ai pas réaparus depuis longtemps, je te jure que je le pensais pas le mot que je t'ai dis. Juste que j'étais en colère a cause de ce que tu avais fais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je donnerais ma vie pour te sauver[Dakota]   Lun 13 Juin - 8:33


Ben voulait parler. Je le laissais faire. Il disait m’aimer, par amitié, et par amour. Je fermais les yeux. Moi, je ne savais pas. Je ne savais pas ce que je ressentais pour Benjamin. C’était un ami, avec qui je faisais souvent des choses que j’aimais bien. Même s’il était toujours là pour faire le papa et la maman que je n’avais jamais eus. Ou presque.

Mon ami ajouta qu’il ne voulait pas coucher avec moi, au second sens, et qu’il ne voulait pas me laisser seul, rien qu’une minute. Mon regard se perdit dans la pièce. Il avait peur que je n’ai un problème, et que je sois obligé de retourner dans un centre. Je soupirais. Mais j’ai un problème. Il s’appelle schizophrénie. C’est ce qu’on m’a dit. Et c’est pour ça que je dois aller au centre de temps en temps. Ben ne peut rien y changer.

Le jeune homme continua sur sa lancée. Si je venais à mourir, il serait là pour mon enterrement. Heu … Je ne sais pas trop comment je dois le prendre. C’était censé être gentil ? Ou il veut que je meure ? Bah … Je ne répondis rien, laissant Ben se blottir contre moi. Mes lèvres trouvèrent les siennes, avant de remonter son tee-shirt. Mais je m’arrêtais. Le jeune homme glissa une main dans la mienne, avant de sombrer dans les bras de Morphée.

[…]

Combien de temps s’était écoulé ? Une heure, deux ? Plus ? Il faisait toujours nuit. J’observais Benjamin qui dormait. Il avait l’air si paisible. Si calme. Je laissais échapper un sourire, avant de fermer les yeux.

Je sentis Ben se lever. Je restais immobile. Je me retins de sourire. J’avais envie de savoir ce qu’il allait faire. Tic. Tac. Rien. J’ouvris les yeux, et tournais la tête. Le jeune homme était devant la fenêtre. Je souriais, avant de me lever. A pas de loup, je marchais vers lui, et glissais mes mains sur ses hanches. Le jeune homme baissa la tête, me remarqua, et se tourna vers moi. Je lui adressais un sourire. Il m’embrassa, avant de me ramener dans le canapé déplié. Il m’embrassa encore, avant de se mettre à califourchon sur moi. Je posais une main sur son torse, et le regardais, le sourire aux lèvres. Sans prévenir, je le fis basculer sur le matelas, et m'asseyais sur ses jambes.

Le jeune homme me jura alors qu’il ne pensait pas ce qu’il avait dit tout à l’heure. Il était juste en colère. Je posais mon index sur mes lèvres. Chut ! Mais qu’est-ce qu’il peut être énervant à toujours s’excuser, comme ça. C’est chiant, quoi …

« Oui, oui, j’ai compris, Benjamin. Je suis pas sourd, tu sais … »

Je regardais Ben, et posais mes lèvres dans son cou. Je me redressais, et glissais à nouveau mes mains sous son tee-shirt. J’effleurais sa poitrine, en souriant. Je ne savais pas vraiment quoi faire. Sinon, il allait dire non et tout alors … Attendez, j’ai trouvé la solution !

« Tu veux faire quoi Ben ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je donnerais ma vie pour te sauver[Dakota]   Lun 13 Juin - 12:16

Tu vas surement être en colère, mais je ne sais pas quoi faire Dakota. Vraiment je ne sais pas quoi faire. Tu n'as pas quelque chose à faire? Etre dans tes bras c'est quelque chose à faire non?

Je le regardais dans les yeux, il était toujours sur mes jambes assis. Assis les pieds sous ses fesses, je lui déplis ses jambes pour qu'il les allonges et je me redresse et me retrouve près de lui, non loin de ses lèvres. Je l'entoure de mes bras et le serre contre moi. Je le colle contre moi et je l'allonge avec moi dans les draps. Encore une fois ont vas dans les bras de Morphée et je me réveille et je retourne à la fenêtre. Je regarde la lune et j'entend un miaulement et je regarde dans mes jambes, un chat un beau chat gris et noir. Je le prends doucement et je le caresse. S'en y comprendre le chat me morda le doigt, et je lâcha le chat qui retomba sur ses pattes. Je sorti un cris qui réveilla Dakota, je suis nul de le réveil alors que son chat, m'as mordu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je donnerais ma vie pour te sauver[Dakota]   Mer 15 Juin - 7:36


Benjamin ne savait pas quoi faire. Il disait que j’allais être en colère. Non. Mais j’étais déçu. J’étais sûr que mon idée de lui demander serait bonne. Visiblement, ce n’est pas vrai. Il me demanda si moi, je n’avais pas quelque chose à faire. Je hochais la tête, négativement. Non. Il ajouta qu’être dans mes bras, c’était quelque chose à faire. Je le regardais, sans trop comprendre. Oui mais … On ne bouge pas.

Le jeune homme me regarde dans les yeux. Je baisse la tête, et contemple son tee-shirt. Je n’aime pas quand on me regarde dans les yeux. Et encore moins pendant longtemps. Je sens les mains du jeune homme qui se glissent au niveau de mes genoux, pour me faire déplier les jambes. Je me laisse faire. Pourquoi résister ? Benjamin se redressa ensuite. Je souris, doucement. Je regarde ses lèvres. Pas ses yeux. Jamais.

Mon ami me serre dans ses bras. Je ne dis pas un mot, je n’émets pas un son. Pas de résistance. Je colle juste ma tête dans son cou. Il me tire vers lui. Je me laisse faire, encore une fois, et me retrouve allongé contre lui. Dans les draps. Tout d’un coup, c’est comme si le sommeil s’abattait sur moi. Mes yeux me piquent. Je ne tarde à les fermer, et je sombre …

[…]

Un cri. Je me réveillais, en sursaut. Qui a crié ? Où suis-je ? Pourquoi je ne suis pas dans mon lit ? Je me roule en boule, et pose ma joue contre mon genou. Je vois Ben. Pourquoi il a crié ? Qu’est-ce qu’il a ?

« Tu m’as fait … »

Je remarquais alors l’espèce de boule de poils au pied de Benjamin. C’est quoi ? Un cri s’échappe de mes lèvres. C’est quoi ?! J’attrape la couverture, et la pose sur mes yeux. Je m’allonge dans le canapé, sous la couverture.

Je sens quelque chose qui monte. Un gémissement s’échappe de mes lèvres. C’est quoi ? J’ai peur. Je ne vois rien. Je me mets à trembler. Je sens des petites pattes qui grimpent sur mes jambes, puis sur mon ventre. Ça fait un peu mal. Tout doucement, je baisse la couverture. La chose me fixe, avec ses deux yeux jaunes. Timidement, j’approche un doigt, et le pose sur sa tête. Il semble sourire. Il fait des drôles de bruits. Ron. Ron. Je sens des choses piquantes qui se plantent dans ma peau, à travers les draps. Je ne peux retenir un glapissement. La boule de poil me fixe deux fois plus. Sa queue se balance de droite à gauche. Je la repousse, d’une main. Ses pattes s’accrochent à mon poignet. Des pattes griffues. Je ne peux retenir mes cris.

« Ben ! Ben !!!! »

La petite bête finit par sauter de mon lit. Je sors des draps, et vais, en pleurant, me réfugier dans un coin de mur. Je ramène mon poignet blessé contre moi. Ca saigne un peu. J’ai un peu mal. Je sens alors quelque chose qui se frotte contre mes jambes. Toujours ces ronrons horribles. Je ne peux m’empêcher de lui donner un coup de pied.

« Laisse-moi ! »

L’étrange bestiole semble comprendre, puisqu’elle file aux pieds de Ben. Je le regarde, les larmes aux yeux.

« C’est à toi … Ça ? C'est quoi ? Pourquoi il est là ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je donnerais ma vie pour te sauver[Dakota]   Mer 15 Juin - 11:05

Sentent le chat qui s'en vas, j'entends la voix de Dakota puis plus rien, surement il a dut se dire que ce n'est pas de ma faute. Je vais vers la salle de bain de ce dernier et me soigne doucement, je reviens vite puis j'entends Dakota qui m'appelle deux fois appeure, je me dépêche de venir et je le vois qui ne bouge plus, je vais vers lui et enfin vers Dakota qui est dans le coin mais je vois que Dakota donne un coup dans le chat, bon ce n'est pas a lui. Il me regarde et m'engeule, je prend le petit chat et je lui caresse doucement son cou, il ronronne j'adors vraiment. Je vais dans la cuisine et je prend un bol, puis du lait et verse le lait dans le bol et dépose le petit chat. Je vais vers Dakota et je prend doucement son bras, regardent le poignet, je passe une main sur la joue de Dakota

Benjamin:: Dakota ce n'est pas mon chat, aller viens je vais te soigner.

Partent pour le soigner, je nettoya autour et je déposa une compresse et une bande. Je souria et je lui déposa un baiser sur sa joue. Prenent sa main je l'emmena avec moi dans sa cuisine. Le chat buvais encore.

Benjamin:: Dakota tu sais il ne faut pas que tu es peur de lui. Il a juste voulus quémender des câlins. Regarde il s'en veux déjà de t'avoir fais mal. Prend le caline le.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je donnerais ma vie pour te sauver[Dakota]   Sam 18 Juin - 11:01


Benjamin tenait la petite chose dans ses bras. Il faisait ses bruits bizarres, tandis que Ben le caressait. Il s’en alla ensuite vers la cuisine. Je restais dans le coin du mur, tremblant, en larmes. J’aimais la boule de poils. Elle était méchante, et elle me faisait mal.

Je sentis une main attraper mon bras. Je résistais un peu, avant de comprendre que ce n’était que Ben. Je relevais la tête. Il observa un instant mon poignet, avant de poser son doigt contre ma joue. Il me dit que ce n’était pas son chat, et qu’il allait me soigner. Je me levais, tout tremblotant, et l’accompagnais jusqu’à la salle de bain. Benjamin nettoya ma blessure, avant de me poser une compresse et un bandage. A chaque fois que je suis avec Ben, je me retrouve avec un pansement. C’est fou.

Le jeune homme déposa ses lèvres sur ma joue, avant de m’entraîner par la main dans la cuisine. Le … chat buvait du lait. Je me cachais derrière Ben, sans quitter des yeux la boule de poils. Mon ami me lança que je ne devais pas avoir peur de lui. Il voulait juste quémander des câlins.

« Quémander ? »

Le jeune homme continua sa phrase, sans tenir compte de ma parole. La boule de poils s’en voulait déjà de m’avoir fait du mal, disait-il. Il me demanda de le prendre, et de le câliner. Je restais derrière Ben, sans bouger.

« Nan. Il est méchant ! Je l’aime pas. »

Je restais caché derrière Benjamin. Je m’étais cramponné à son tee-shirt. Je n’osais bouger, de peur que la bestiole ne me remarque, et qu’elle vienne vers moi. J’avais peur. Vraiment. La petite bête sembla alors nous remarquer, et s’approcha de nous, la queue en l’air. Il se frotta contre les jambes de Ben, tandis que je bondissais en arrière, laissant échapper un glapissement.

« Benjamin ! »

Je restais derrière lui, pétrifié. Le chat se frotta contre mon pantalon. Je me tendis. J’avais peur qu’il ne se remette à me griffer, à me faire mal. Je me baissais alors, pour poser à nouveau un doigt timide sur la tête de l’animal.

« Il va … Il va me griffer, non ? »

Pourtant, je continuais de le caresser. Je n’avais jamais vraiment côtoyé les animaux durant ma triste existence. Et à vrai dire, ils me faisaient peur. Pourtant, mes caresses se firent un peu plus franches. Finalement … Le chat n’était pas si méchant.

« Il est tout … doux. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je donnerais ma vie pour te sauver[Dakota]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je donnerais ma vie pour te sauver[Dakota]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Sasuke Sarutobi est ici pour vous sauver, braves gens ! [TERMINADO !!]
» L’Occident veut tuer les africains pour se sauver de la crise economique
» Tu peux lever les bras vers le ciel, personne ne viendra pour te sauver
» Ma mère est morte pour vous sauver [Mary Margaret]
» Frank West, Chuck Greene, Nick Ramos ? Pourquoi ne sont-ils pas là pour nous sauver ? [Livre I - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles City :: Hors Jeu :: ► Archives-
Sauter vers: