AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 
 

 Non pas toi, pourquoi toi?Pourquoi j'ai mal?[Alexander]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Non pas toi, pourquoi toi?Pourquoi j'ai mal?[Alexander]   Mar 10 Mai - 13:44

J'allais beaucoup mieux depuis que Alexander m'as sauver de cet état je vais mieux. Alors que ce matin je me levais pour aller prendre mon petit déjeuner, Alexander lui était dans son logement je prévoyais de le retrouver là bas. Une fois prêts sourire aux lèvres j'arriva enfin dans le bus, je vis deux élèves du Lycée me regarder et je fus étonner. Je descendis et ensuite les regards se posèrent sur moi, je me demande pourquoi j'avance vers les toilettes et mon meilleur ami arrive et m'annonce que Alexander à coucher avec Tyler.Je sens le vide prendre tout mon corps, ensuite une haine prend possesion de mon corps, j'ai envie de tout briser et part l'occasion Alexander tellement que je suis remplis de haine. Je sens Antony arriver dans mon corps et je décide de partir au plus vite, dans un coin et je me laisse glisser contre le mur et des larmes coules sur mon visage. Je replis mes jambes contre moi et j'enfouis ma tête dans mes jambes,je revois les sourires de Alexander et son visage non il ne peux pas pas lui.J'entends deux filles qui parles de ça aussi je pose une main sur le mur, et je sors delà et les deux filles me regardent, et je met mes lunettes de soleil. Je passe à coter de Alexander et je ne m'arrête pas et je vais au plus loin.Je sais que j'ai fais pareil mais Antony reviens pour me faire mal.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander J. Harper
Admin
avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 11/03/2011
Age : 24
Localisation : Je serais là où tu ne seras pas, c'est clair ?

Your Life
Humeur:
100/100  (100/100)
Love:
Relation/Reve/Avenir:

MessageSujet: Re: Non pas toi, pourquoi toi?Pourquoi j'ai mal?[Alexander]   Mar 10 Mai - 18:08

« This life is filled with hurt
When happiness doesn't work
Trust me and take my hand
When the lights go out you will understand »
Three Days Grace – Pain

Pour commencer en beauté cette journée, je n’ai pratiquement pas dormi de la nuit. Pourquoi ? Aucune idée. Le sommeil n’est venu que vers cinq heures du matin. Ensuite, mon réveil n’a pas sonné. Donc bah … Je me suis levé en retard, oui. Donc, pas de petit déjeuner, et j’ai juste eu le temps de sauter dans mes vêtements, de me passer un rapide coup de peigne et d’attraper le bus. Bah oui, l’essence coûte cher, et je ne fais pas prendre ma voiture tous les jours non plus.

J’étais donc, ce matin, d’humeur guillerette. J’étais à deux doigts de sécher le lycée pour aller sautiller dans les champs, et me faire un bouquet de pâquerette. Traduction ; je suis d’une humeur de chien, et l’envie d’éclater quelqu’un contre un mur ne quitte pas mon cerveau. Mais bon, on va rester calme. J’inspire, j’expire, j’affiche un sourire sur mon visage et je descends du bus. Les regards se tournent vers moi. Mauvais signe. Quoi, je suis mal coiffé ? J’ai mis deux chaussures différentes ? Bah, non pourtant …

Je n’aime pas ces regards, et ces chuchotements sur mon passage. Ça sent le truc complètement foireux. J’essaie de en pas y faire trop attention, et je cherchais Ben. Le jeune homme restait introuvable. Arf. Il a oublié de se lever, ou quoi ?

Soudain, je le vois. Je ne pus retenir un sourire. Lunettes de soleil sur le visage. Il est mignon, comme ça. Le hic c’est que … il n’y a pas de soleil. Et l’absence de sourire sur son visage ne me disait rien qui vaille. Le jeune homme passa d’ailleurs devant moi, et, sans m’accorder un regard, pressa le pas. Je regardais un instant sa silhouette s’éloigner. Il ne m’avait pas vu, ou quoi ?

« Ben ! »

Rien à faire, il continue de marcher. Et toujours ces regards qui sont tournés vers nous. Mais c’est quoi ce bordel, à la fin ? J’ai l’impression que j’ai fait une connerie. Le problème, c’est que je ne sais pas quoi. Donc, ce n’est vraiment, vraiment pas bon. Je me lançais à sa poursuite, mais, le jeune homme me repoussa.

« Mais qu’est-ce que j’ai fait, bordel, Ben ?! »

Pas de réponse. Vexé, je tournais les talons. Il ne veut pas me dire ce qu’il a ? Très bien. Je me débrouillerais autrement pour le savoir. Je me dirigeais vers son meilleur ami. Son regard plein de reproche ne me rassurait pas du tout. Je lui demandais ce que Ben avait. Il me répondit qu’avec ce que j’avais fait, je devrais comprendre. Je le regardais … bah, sans comprendre, justement. Et en plus je m’énervais. Le jeune homme m’expliqua alors que tout le lycée était au courant pour Tyler et moi. Tyler et moi quoi ? Oh putain. Ça sent le truc mal interprété. A moins que nous ne soyons allés tous les deux vraiment trop loin. Mais même. Tyler n’était pas du genre à raconter tout ce qu’on faisait à tout le monde. Alors, d’où ça sort, tout ça ?

Je me revins vers Benjamin, fermement décidé à m’expliquer avec lui. Je l’attrapais par le bras, et l’entraînais dans un coin isolé du lycée. Je le forçais presque à me regarder. Je voulais juste qu’il me comprenne. Vraiment.

« Ben … C’est à propos de Tyler, n’est-ce pas ? Tu crois que je ne t’aime pas, tu crois que je te trompe. Non ? »

Je le regardais un instant. Brusquement, le discourt de Molly me revint en tête. Lou et Ben. Dakota et Ben. Ben et intel, Ben et celui-là, et jamais Ben et Alex. Je fermais un instant les yeux. Je ne lui en avais jamais parlé. Je m’étais dit qu’il avait bien le droit de se faire quelques petits extras, de temps en temps.

« Ben, je sais que c’est pas très agréable d’apprendre ce genre de chose par la bouche des autres. Mais tu dois comprendre qu’entre Tyler et moi, il n’y a rien d’amoureux. C’est juste mon meilleur ami … Enfin, un peu plus, d’accord. Mais, il ne va pas te remplacer comme ça. Je t’aime toi. Juste toi. »

Je le relâchais un instant, et me penchais vers lui, pour goûter ses lèvres. Toutefois, aucun sourire n’apparut sur mon visage. J’étais bien trop ailleurs. Je pensais encore à ce qu’avait dit Molly.

« Molly m’a dit que tu … t’entendais bien avec Dakota. Et avec Lou aussi, d’ailleurs. Pourtant, est-ce que je me suis mis à te faire la tête ? »

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Non pas toi, pourquoi toi?Pourquoi j'ai mal?[Alexander]   Mar 10 Mai - 18:28

Ferme là, Lou je l'ai supprimer de ma mémoire et je ne veux plus entendre parler d'elle d'accord. Deuxièment tu laisse Dakota de coter il n'as rien fais Dakota et moi ont se comprend, et je ne supporterais pas que il aillie dans un centre a cause de toi. Car c'est pas a lui que j'en voudrais mais a toi.Et je n'ai jamais coucher avec Lou moi mais bon c'est vrai avec Dakota mais qu'une fois mais après sa failli mais j'ai décider que non.

Je sentis une douleur immense m'envahir ma tête, Antony il fallait qu'il se mette dans l'histoire celui là.Je dis pour Antony.Degage je veux que tu me laisse tu as compris laisse moi.Arrête de me faire souffrir pendant toute ses année tu n'était pas là et tu te repointes en ce moment.

Antony quitta ma tête, et je regarda Alexander et je décida de retire mes lunettes de soleil et je lui dis.

Je ne pourrais pas supporter que tu sois autant proche avec ton ami. Moi j'ai penser a toi et aussi a sa vie que je pouvais mettre en danger.Maintenant j'ai peur pour toi mais j'ai de la haine.Amuse toi bien avec ton ami et aussi les élèves du Lycée.

Je marcha et je sentis une douleur provenant de ma main, je regarda et je vis que le sang déborder. Il a reouvert la plaie et je fais comment moi?
Revenir en haut Aller en bas
Alexander J. Harper
Admin
avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 11/03/2011
Age : 24
Localisation : Je serais là où tu ne seras pas, c'est clair ?

Your Life
Humeur:
100/100  (100/100)
Love:
Relation/Reve/Avenir:

MessageSujet: Re: Non pas toi, pourquoi toi?Pourquoi j'ai mal?[Alexander]   Jeu 12 Mai - 17:52

Ferme-là. Ben ne me disait jamais ça. Jamais. Le jeune homme me cracha qu’il avait supprimé Lou de sa mémoire, et qu’il ne voulait plus entendre parler d’elle. Deuxièmement, je devais laisser Dakota de côté, car, lui, il n’avait rien fait. Il me lança que lui et Dakota se comprenaient, et qu’il ne supporterait pas qu’il aille dans un centre à cause de moi, car Ben m’en voudrait. Wow ! Faut pas abuser, non plus. Je sais qu’il doit manquer des cases à Dakota, mais quand même ! Pourquoi je l’enverrais dans un centre ?

Benjamin ajouta que, lui, il n’avait pas couché avec Lou. Eh bah, moi non plus ! Il ne nia pourtant pas s’être envoyé en l’air avec Dakota. Et qu’il avait même faillit le refaire, mais que finalement, il s’était ravisé. Au fond de moi, ça me dégoutait. Ben me dégoutait. Je n’étais pas du genre raciste, mais là … Dakota, quoi ! Il lui manquait des cases, à ce gars-là. Il n’était pas normal. Tyler au moins, il était bien dans sa tête. Comment Ben faisait pour coucher avec un gars pareil ?

Ben me lança alors de dégager. Je le regardais, les yeux ronds. Pendant un court instant, je crus qu’il parlait à quelqu’un d’autre. Mais nous étions seuls. Les autres lycéens commençaient à rentrer en cours. Il me lança de le laisser, et d’arrêter de le faire souffrir. Parce que moi, je ne souffrais pas, peut-être ? Benjamin ajouta que je n’étais pas là pendant « toutes » ces années, et que je me repointais maintenant. Je le regardais, sidéré. Non mais, pour qui se prenait-il ?

Le jeune homme retira ses lunettes de soleil, me laissant voir ses yeux rougis par les larmes. Il continua de parler. Il ne supporterait pas que je sois autant proche avec Tyler. Je serrais les poings. Il ajouta que, lui, il avait pensé à moi, et à la vie de Dakota, qu’il pouvait mettre en danger. Il avait peur pour moi, mais il avait la haine. Il termina sa tirade, en me souhaitant de bien m’amuser avec Tyler et les gens du lycée. Je serrais les dents. Oh non. Je n’allais pas le laisser comme ça.

« Tu sais quoi, Ben ?! T’es dégueulasse. Toi, toi, tu te donnes le droit d’aller t’envoyer en l’air avec Dakota et moi, je n’ai pas le droit de toucher à Tyler ? Et pourquoi donc ? Je commence à avoir des bosses sur le front ! Ça va être des belles cornes, à mon avis ! Avec toi, c’est un peu « faites ce que je dis, mais pas ce que je fais » ! Tu te permets des choses que tu ne permets pas aux autres ! Où est la logique, dans tout ça ?! Ca faisait un bon moment que j’étais au courant pour Dakota et toi, et je n’avais rien dit ! J’ai fermé ma gueule, je me suis dit que tu avais bien le droit de t’envoyer en l’air avec quelqu’un d’autre de temps en temps. Mais quand c’est moi qui déborde, tout de suite, on en fait une montagne, c’est une catastrophe ! Et puis, tu sais quoi ?! Ça fait longtemps qu’on s’amuse avec Tyler. Et ce, bien avant que je ne me mette avec toi ! Et ce n’est pas près de changer ! C’est clair ? »

Je me tus un instant, pour reprendre mon souffle. J’avais presque envie de le frapper. Son attitude m’horripilait. Ben me mettait littéralement hors de moi.

« Et, tant que j’y suis ! Si tu n’acceptes pas Tyler, et bah, tu peux me dire adieu ! Je ne vais pas quitter ce gars, qui est bien plus que mon meilleur ami, juste parce que monsieur ne le tolère pas ! »

Benjamin s’éloignait, tandis que j’hurlais mes mots. Je l’observais un instant. Je crus voir une goutte tomber sur le sol. Puis deux. Je fixais sa main. Ensanglantée. Ben aussi semblait l’avoir remarqué. Je marchais vers lui. Rapidement.

« Tu es blessé. » lançais-je, sèchement.

J’attrapais son poignet, et observais la blessure. Sa main était ouverte. Comment s’était-il fait ça ? Je l’ignorais. Mais une chose était sûre : il devait se faire recoudre. Sans un mot, je l’entrainais jusqu’à chez moi. Sur le chemin, je ne lui jetais pas un regard. Je montais jusqu’à mon appart, et attrapais les clés de ma voiture. Je redescendis, et guidais Ben jusqu’au garage. Je lui ouvris la portière avant de la voiture. Oui, c’est petit, je sais. Mais il ne va pas commencer à protester. Et puis, c’est plus rapide d’aller à l’hôpital en voiture qu’à pied. Je m’installais côté conducteur, et ôtais mon tee-shirt.

« Mets ça sur ta main. » lançais-je, toujours aussi sèchement.

Au moins, il ne mettrait pas du sang partout. Tant pis pour le tee-shirt. Je m’attachais, et démarrais la voiture. J’appuyais sur la télécommande pour fermer la porte du garage. Je n’adressais aucun mot, aucun regard à Benjamin durant tout le trajet. Je roulais à vive allure, slalomant presque entre les quelques voitures. Bizarrement, il n’y avait pas grand monde ce jour-là. Je me garais sur le parking de l’hôpital, et coupais le moteur. Je descendis, et attendis que Ben sorte, avant de fermer le véhicule.

Je le guidais jusqu’à l’accueil, et lui indiquais une infirmière d’un signe du menton. Je les suivais, avant d’aller m’asseoir sur une chaise. Si ma conscience ne m’hurlait pas de rester là, je serais parti. Et ce, depuis longtemps. Je ne le montrais pas, mais, il m’avait déçu. Enormément. J’avais pensé que Ben était différent des autres. J’avais cru qu’il m’accepterait, tel que j’étais. Avec mes qualités, et surtout avec mes défauts. J’avais eu tort. Je sentais les larmes me monter aux yeux. Je n’essayais même pas de les retenir. Si Ben avait été là, je me serrais probablement retenu. Mais il devait être en train de se faire recoudre. Je pris mon visage dans mes mains, et ne cherchais même pas à faire taire mes larmes.

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Non pas toi, pourquoi toi?Pourquoi j'ai mal?[Alexander]   Jeu 12 Mai - 19:02

Je sentis mon coeur se serre, je ferma mes yeux et je voulais venir contre ce dernier mais les phrases raisonnèrent dans ma tête,il vit ma main et décida de m'emporte jusqu'a l'hopital peut etre, Antony essaya de faire son apparition et je ferma mes yeux et il parti voyant Alexander retire son tee shrit pour que je mette cette fichu main pour eviter le sang de couler.Arriver dans le batiment blanc je me laissa guider puis je fus obliger d'avoir des points de suture. Je soupira et une fois fait ma main fut dans une bande, je partis et je vis Alexander en larmes je me mis devant lui et je l'entoura de mes bras.Je lui dis pardon le seul mot puis je le vis se lever et me regarder en hauteur, je sentis mon coeur battre fort. Je me jetta contre lui et je dis a Alexander

Pardon Alexander, je te demande pardon si vraiment tu aurais ete en colère et que je te dégoute tu aurais dû me laisser comme cela, ma main en sang.Tout a l heure le degage ce n'était pas pour toi, Antony et là il est là parfois mais je sais l'empecher de venir. Alexander me laisse pas seul je veux plus me sépare de toi, je suis malade j'entends une voix qui me fait faire des choses que je ne fais pas moi même.J'ai faillis tuer Dakota s'il te plait j'ai peur me laisse pas.Je t'aime

Une infirmière arriva et dit que je devais prendre des anti-douleur et aussi elle me donna un médicament contre Antony, je regarder les médicament les même que Dakota et dans l'accès de colère les médicaments volèrent.

Je n'ai pas besoin de vos stupide médicaments, il sert a endormir la personne. Je ne veux pas etre un légume alors je ne veux pas de vos médicament. Le seul médicament possible c'est l'amour.

Je regarda Alexander et je souria et je le tourna et je me mis debout sur le siège et je déposa mes lèvres sur les siennes et je me laissa glisser du siège et je fus dans les bras de Alexander.

Ton amour et le médicament le plus précieux sa fait un moment que Antony n'est pas revenu.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander J. Harper
Admin
avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 11/03/2011
Age : 24
Localisation : Je serais là où tu ne seras pas, c'est clair ?

Your Life
Humeur:
100/100  (100/100)
Love:
Relation/Reve/Avenir:

MessageSujet: Re: Non pas toi, pourquoi toi?Pourquoi j'ai mal?[Alexander]   Ven 13 Mai - 19:57

Je sentis des bras m’enlacer. Puis, un mot. « Pardon. » Je relevais un instant la tête, le visage baigné par les larmes. Ben se tenait devant moi, avec sa main recousue. Je me levais, doucement et passais une main sur les yeux. Au fond de moi, je sentais que la colère était encore présente. Mais … Mon cœur se fissurait. Je n’arrivais plus à lui en vouloir. Ben se jeta contre moi. Je me retins de le repousser. Après tout ce qu’il m’avait dit, j’avais encore sur mal à accepter. Je n’avais pas envie que ça recommence.

Benjamin s’excusa. Pourtant, il me lança que, si j’avais vraiment été en colère, s’il me dégoutait vraiment, je l’aurais laissé comme ça, la main en sang. Je fermais les yeux, et me tus. Il ajouta que le « dégage » ne m’était pas destiné. Il parlait à « Antony ». Je haussais un sourcil. C’est qui, Antony ? Ben non, il n’était pas là tout à l’heure puisqu’il n’y avait que Ben et moi. Il devrait se calmer Ben. Il me fait peur, là. Dakota lui a volé sa santé mentale, ou quoi ? Il lui a filé un truc pour que son cerveau affiche « incomplet » ? Ou alors, les neurones de Benjamin ont grillé. Et dans tous les cas, ce n’était pas très, mais alors vraiment pas très bon.

Mon petit ami me demanda de rester avec lui, de ne pas l’abandonner. Il voulait rester avec moi. Il était malade. Ahah. La bonne blague. Non mais, Dakota lui avait vraiment ôté le cerveau. Il semblait normal, mon ami. Avant. Le jeune homme enchaîna sur le fait qu’il entendait des voix, et qu’il faisait des choses qu’il ne voulait pas. Il avait failli tuer Dakota. Wow !! Il s’en passe, des choses, derrière mon dos. Mon petit ami se transforme en assassin, et à moitié schizo. Mais sinon, tout va pour le mieux ! Ca va finir que, moi aussi, je vais perdre des cases. Ben ajouta un truc qui me rassura. Il m’aiiiiiime !! Sans blaaague ! Je ne l’aurais pas deviné. Même avec la scène de tout à l’heure. Heu, oui, oui, je me calme. Inspiration. Expiration. Oui, voilà.

Une infirmière arriva alors, avec des antidouleurs, et d’autres gélules. Elles sont de toutes les couleurs ! Whaaaa ! Je manquais d’éclater de rire comme un dément, et me retins de me laisser tomber sur la chaise. Je me forçais à respirer calmement. Ce n’était pas la peine de griller un fusible en plein milieu de l’hôpital.

Je remarquais alors les médicaments destinés à Ben voler. Le jeune homme cracha à l’infirmière qu’il n’en voulait pas, qu’il n’en avait pas besoin, que les médocs servaient juste à endormir. J’ai une solution ! Donnez-les moi ! Au moins, j’irai me coucher, et lorsque je me réveillerais, rien de tout cela ne sera arrivé. Génial, non ? Bon, il faut que je me calme.

Ben ajouta qu’il ne voulait pas être un légume, et que le seul remède possible, c’était l’amour. Il se tourna alors vers moi, et me regarda. Il m’adressa un sourire. Je devais peut-être dire quelque chose. Il monta alors sur le siège, et déposa ses lèvres sur les miennes, avant d’atterrir dans mes bras. Il me lança que mon amour était son médicament le plus précieux, et que ça faisait un moment qu’Antony n’était pas revenu.

« Heu … Ben … Je ne veux pas te blesser mais … Tu devrais peut-être écouter l’infirmière. Tu n’es pas obligé de les prendre non plus, hein, mais on ne sait jamais. Imagine que … Je sais pas. Que je ne sois pas là, par exemple. Et puis, ça pourra toujours te servir. »

Je déposais mes lèvres sur les siennes, avant d’aller ramasser les boîtes de pilules par terre. Je vérifiais que les prescriptions étaient notées sur la boite, avant d’aller les payer. L’infirmière me regarda, l’air de dire « Occupez-vous bien de lui ». Ouais, merci. Je m’arrangerais pour qu’il ne finisse ni en prison, ni à l’asile. Je guidais mon petit ami, jusqu’à la voiture, et m’installais côté conducteur, encore une fois. Mais, je laissais le moteur coupé.

« Bon, maintenant, tu m’expliques. Ça fait longtemps que tu es comme ça ? Tu n’aurais pas pu me le dire avant, que l’on prenne les dispositions nécessaires ? Je vais pas t’envoyer à l’asile, non plus, mais il faut que j’en sache plus, si je veux pouvoir faire quelque chose. T’es schizophrène, c’est ça, Ben ? Et Dakota, c’est dans le même genre ? »

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Non pas toi, pourquoi toi?Pourquoi j'ai mal?[Alexander]   Ven 13 Mai - 20:10

Alexander si je n'ai rien dis c'est que Antony est parti et qu'il n'est pas revenu.Regarde quand j'étais avec toi j'étais bien et je n'avais rien du tout.Je t'aime Alexander juste une chose ne pense pas qu'il me manque des cases,j'ai mon cerveau.Dakota n'est pas pareil que moi Dakota a ete en asile et il est plus que moi.Il a repeint la chambre d'asile avec son sang.Tu ne pourrais pas imaginer comme il souffre, il voudrait bien avoir ma vie un instant mais il ne peut pas.Moi je sais me contrôler car Will est un peu déranger.Je t'aime Alexander tu es celui avec qui je veut finir ma vie et partager les plus beau moment.

Appuiant sur les boutons de vitres teinter pour quelle se mette en place, je ferma la voiture et je baissa les sièges. Je m'allongea sur Alexander et l'embrassa tendrement.Caressent son tors je defit son pantalon et caressa l'interieur de son boxer.Je le regarda dans les yeux et je m'allongea bien sur lui.

Je t'aime mon coeur, tu es celui qui me connait depuis longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander J. Harper
Admin
avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 11/03/2011
Age : 24
Localisation : Je serais là où tu ne seras pas, c'est clair ?

Your Life
Humeur:
100/100  (100/100)
Love:
Relation/Reve/Avenir:

MessageSujet: Re: Non pas toi, pourquoi toi?Pourquoi j'ai mal?[Alexander]   Dim 15 Mai - 11:31

Benjamin me lança, que, s’il n’avait rien dit, c’était parce qu’« Antony » était parti, et qu’il n’était pas revenu. Il me fit remarquer que, lorsqu’il était avec moi il n’avait rien, il était calme. J’eus un pauvre sourire. Le jeune homme me demanda alors de ne pas croire qu’il lui manquait des cases. Je baissais la tête, gêné. Comment … Comment savait-il ? Ça se voyait tant que ça sur mon visage ? Il ajouta que pour Dakota, ce n’était pas pareil. Il avait été en asile, et il était bien plus malade que lui. Son ami avait repeint la chambre du centre avec son sang. Son sang. Je frissonnais.

Ben ajouta que Dakota souffrait, à tel point que je ne pouvais me l’imaginer. Je fermais les yeux. Il continua, me disant que Dakota aimerait bien avoir la vie de Ben de temps en temps. Ça se comprenait. Surtout si, dans de brefs moments de lucidité, Dakota se rendait compte de ce qu’il faisait. Ça devait être un enfer. Benjamin continua de s’expliquer. Lui, il savait se maîtriser en partie à cause de Will, car ce dernier était un peu dérangé. Ah bon ? A part la drogue, il était plutôt normal, non ? Enfin …

Le jeune homme termina par un « Je t’aime ». Il ajouta que j’étais celui avec qui il voulait finir sa vie. Il voulait partager de bons moments avec moi. J’eus un sourire.

« Mmmh … D’accord. »

Le jeune homme appuya sur le bouton pour teinter les vitres et il ferma la voiture de l’intérieur. Heu, attendez … Quel bouton qui teinte les vitres ? J’avais ça, moi, dans ma voiture ? Visiblement … Ah … J’aurais dû lire la facture, avant de payer … Enfin bon … Ca peut toujours servir, hein ?

Mon siège se baissa – avec l’aide de Ben – et je tombais en arrière. Les lèvres de mon petit ami vinrent se poser doucement contre les miennes. Je souriais un instant. Je savais ce qu’il voulait. Mais … J’avais peur d’être un peu trop chamboulé pour ça.

Sa main vint déboutonner mon pantalon, avant de se glisser dans mon boxer. Je gémissais. Il vint s’allonger sur moi. Il me lança qu’il m’aimait, que je le connaissais depuis longtemps. Oui, et je savais aussi ce qu’il voulait. Pourtant, je ne tentais pas de le repousser. J’oscillais. Entre le désir, l’envie de passer un bon moment et la … non-envie, si on voulait, de ne pas faire de galipettes ce matin.

« Ben … Pas maintenant, s’il te plait. J’ai … pas envie. Pas tout de suite. Tout à l’heure, si tu veux, mais là … Je ne suis pas prêt. »

Je ne tentais pourtant pas de me redresser. Je passais ma main dans le dos de Ben, et déposais tendrement mes lèvres sur les siennes. Il savait que je ne voulais pas le blesser. Je voulais bien faires des galipettes avec lui, mais pas tout de suite. Il comprendrait, j’en étais sûr. Il savait que ce n’était pas parce que je ne l’aimais pas, ou que sais-je, que je ne voulais pas de lui. C’était tout le contraire même.

« Et … Mmmh … On sèche les cours ? » lançais-je, en souriant.

De toute façon, il y avait eu bien trop de choses pour aujourd’hui. Une journée – enfin, un après-midi … - au lycée n’était pas le bienvenu. Je déposais encore mes lèvres contre celles de mon ami.

« Tu as faim ? On va à une cafet’ ? »

Hors de question d’aller au Macdo. Benjamin le savait. Je détestais ces cochonneries. Je détestais les sodas. Oui, je sais, il y avait des salades. Mais non. Elles avaient un goût de plastique. Je préférais de loin la cafet’. Et en plus, on avait à manger.

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Non pas toi, pourquoi toi?Pourquoi j'ai mal?[Alexander]   Dim 15 Mai - 13:53

Pardon mon chéri je sais que tu veux pas après ce qui viens de passer.Alexander passe encore tes mains dans mon dos je les aimes tes mains.Alex tu sais que je t'aime mon ange et parfois je me dis que j'ai de la chance être avec toi.L'idée de sécher les cours c'est très bien tu es très malin mon amour.Oui je veux bien mais pas un truc rapide j'aime pas.Mon chéri ce soir je pourrais parcourir ton corps?Mais alors met un tee shrit car je ne vais pas tenir mon amour.

Je le regarda et je lui pris la main et l'embrassa sur ses douces lèvres.Je le releva et je garda sa main dans la mienne.Il roulea enfin mais je vis un tee shrit et le pris et le mis sur mes jambes.Alexander roula et une fois arriver je lui donna le tee shrit et il le mit je souria et je arriva et l'embrassa tendrement.

Hmmm,dommage que tu as voulu arrête je t'aime mon chéri aller viens ont vas manger.

Je pris sa main et partis vers la cafeteria et une fois que Alexander eu pris son plateau et je pris quelque chose aussi. Puis quand Alexander mangea je le regarder entrain de manger.

Tu sais que tu es sacrement mignion quand tu manges?Sa me donne envie de manger mister Alexander.

Me deplaçant je me mis a ses coter et je le regarda.Je glissa une main sur sa jambe et m'approcha pour l'embrasser tendrement.Je posa mes lèvres dans son cou et je respira fortement.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander J. Harper
Admin
avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 11/03/2011
Age : 24
Localisation : Je serais là où tu ne seras pas, c'est clair ?

Your Life
Humeur:
100/100  (100/100)
Love:
Relation/Reve/Avenir:

MessageSujet: Re: Non pas toi, pourquoi toi?Pourquoi j'ai mal?[Alexander]   Mer 18 Mai - 17:14

Benjamin me lança qu’il comprenait, et me demanda de continuer de passer mes mains dans son dos. Je m’exécutais, tandis qu’un sourire se dessinait sur mes lèvres. Il me dit alors qu’il m’aimait, et qu’il avait de la chance d’être avec moi. J’eus un nouveau sourire. Oh ! Je n’étais pas parfais non plus, pas du tout même. Enfin …

Il ajouta que j’étais malin avec mon idée de sécher. Mouais, c’est lui qui voit, hein ! Et il accepta d’aller manger, mais pas quelque chose de rapide. Donc, la cafet’, c’était ok. Il me demanda alors si, ce soir, il pouvait parcourir mon corps. J’en conclus que c’était une façon de me demander si nous pouvions faire des galipettes. Ok. Tant que je n’apprends pas de nouvelles choses dans le genre Dakota/Ben, maladies mentales, et j’en passe … Et, il ajouta que je devais mettre un tee-shirt, car sinon il n’allait pas pouvoir se retenir. J’eus un sourire.

« Ok pour ce soir. Mais par contre, en tee-shirt … Regarde s’il n’y en a pas un par-là, qui traîne … »

Ouais, dans ma voiture, c’est un peu comme chez moi : c’est le bordel. Je devrais penser à nettoyer ça, demain. Ben me pris la main, puis m’embrassa. Il me releva. Je passais ma ceinture, et démarrais la voiture. Je sortis du parking, et me mis à rouler, vers la cafet. Je remarquais, du coin de l’œil, Ben qui attrapait un tee-shirt derrière. Ahem … J’espère qu’il ne sent pas trop le fauve –le tee-shirt, pas Ben, hein ! - … Parce que ... Il doit être là depuis longtemps, le tee-shirt. Enfin bref. Je me gare à nouveau sur un parking, je sortais du véhicule, et passais le tee-shirt que me tendais Ben. Bon, niveau odeur, ça allait. Je ne savais vraiment pas ce qu’il foutait là, ce tee-shirt, mais bon, tant pis … Benjamin m’embrassa alors et déclara que c’était dommage que j’ai voulu arrêter. Je ne pus retenir quelques rires, et lui pinçais doucement la peau sous les côtes.

« Mais enfin Ben ! Tu vas arrêter de m’allumer, oui ? »

Mon petit ami m’attrapa par la main et m’entraîna jusqu’à la cafet’. Je me saisis d’un plateau, et y déposais une salade, le plat du jour et une pomme. Ben se servit à son tour. Je réglais pour nous deux, et allais m’installer à une table.

Je commençais de manger. Je remarquais que Ben m’observait. J’allais m’arrêter lorsqu’il me lança que j’étais mignon lorsque je mangeais. Ça lui donnait envie de me dévorer. Je levais les yeux au ciel, faussement exaspéré.

« Ben ! Arrête donc de me chercher ! J’ai dit : ce soir. Mange, au lieu de me regarder. »

Le jeune homme ne tint pas compte de mes paroles, et vint s’installer près de moi. Il passa sa main contre ma jambe, me faisant frissonner. Il m’embrassa alors, avant de poser ses lèvres dans mon cou. Je fermais les yeux, soupirais d’aise, avant de sourire.

« Ben … Tu veux vraiment pas me lâcher cinq minutes. On mange, et après … Après tu décides de ce que tu veux qu’on fasse. J’imagine que je connais la réponse, mais c’est pas grave. Je prendrais sur moi. »

Je dois bien avouer qu’avec tous ses petits gestes, Ben me donnait envie. Alala, l’amour … C’est pas possible ! Je suis certain que Ben le fait exprès. Il sait que je vais craquer, que je ne peux rien lui refuser. C’est presque méchant de jouer comme ça avec moi. Si c’était quelqu’un d’autre que lui, je me serais énervé. Je n’aime pas toujours que l’on se serve de mes sentiments pour obtenir quelque chose.

Je terminais mon plateau, et regardais Ben. Lui aussi avait terminé. J’eus un sourire, et fermais les yeux un instant.

« Tu veux y aller ? On rentre chez moi ? »

Je me levais, et déposais mon plateau. J’attendis Ben, et main dans la main, nous nous dirigeâmes vers la voiture.

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Non pas toi, pourquoi toi?Pourquoi j'ai mal?[Alexander]   Mer 18 Mai - 18:06

Je le regarda, je n'y peux rien si monsieur Harper me donne envie et puis je veux aussi me rattrapper de mon comportement.Je le regarde avec des yeux enivre de désire fou et je l'embrasse tendrement et je me laisse bercer part les battement de son coeur. Je respire normlement et je pose ma tête sur son épaule.Pour ce soir j'allais pouvoir parcourir le corps de mon tendre amour j'en fus heureux comme un gamin qui avait son cadeau qu'il avait demender depuis longtemps.Cherchant le tee shrit de monsieur je me tenais après la poigner et je vis le tee shrit et je ne pus m'empecher de le respire pour voir si il ne sentait pas mauvais et aussi pour l'odeur de mon amoureux qui et ma vie.Il arriva enfin sur le parking de la cafeteria et je lui pris sa main et il me pinca et je rigola et je souria a sa reflexion.Il me posa une question et je caressa son doux visage et l'embrassa tendrement sur ses lèvres et je lui dit.

Pourquoi pas chez toi mon chéri.Tu sais que j'aime ton chez toi?

Oui j'aime son chez lui c'est tranquille et aussi il fait bon et son odeur et partout dans son chez lui.Je l'embrasse tendrement dans son cou et je ferme mes yeux.Je me colle a lui et je ferme mes bras autour de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander J. Harper
Admin
avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 11/03/2011
Age : 24
Localisation : Je serais là où tu ne seras pas, c'est clair ?

Your Life
Humeur:
100/100  (100/100)
Love:
Relation/Reve/Avenir:

MessageSujet: Re: Non pas toi, pourquoi toi?Pourquoi j'ai mal?[Alexander]   Dim 22 Mai - 18:51

Le jeune homme me lança qu’il voulait aller chez moi. J’eus un sourire. Je l’embrassais. Il ajouta qu’il aimait mon « chez-moi ». Bah … C’était … Mal rangé, organisé à ma façon. Ce n’était pas exceptionnel non plus … Mais bon, ça avait l’air de le satisfaire, alors je n’allais rien dire.

Ben posa ses lèvres dans mon cou. Je soupirai. De plaisir, pas de lassitude. J’avais dit « Ce soir » à Ben, mais il ne semblait pas vouloir m’écouter. Et du coup, je commençais à avoir envie de lui. Il entoura ses bras autour de moi, et je le saisis par les hanches. Je l’embrassais à pleine bouche.

« Mmmh … Ben … »

Je passais mes mains dans ses cheveux, avant de le prendre par la main, et de l’entraîner vers ma voiture. Je bouclais ma ceinture, et démarrais. La route fut courte. Probablement parce que je roulais un peu trop vite. Arf. Un de ces quatre, j’allais me faire choper … Tant pis … Je ferais du vélo, comme ça …

Je rangeais la voiture dans le garage, sortis du véhicule. J’attrapais les hanches de Benjamin, avant de revenir l’embrasser sur les lèvres, puis dans le cou. Ma main passa un instant dans son dos, sous son tee-shirt. J’aimais caresser sa peau douce.

Je l’entraînai alors vers mon appart. Je grimpai les escaliers quatre à quatre, en embrassant furtivement Ben. Ouais, c’est compliqué. Si je me ramasse par terre, je vais avoir mal. Mais bon, nous sommes venus à bout des étages. J’ouvris la porte de mon appart, et, après que Ben soit entré, je la refermais.

Je m’appropriais ses lèvres. Mes mains se glissèrent sous son tee-shirt, encore une fois. J’effleurais son torse sur bout des doigts, tandis que mes lèvres embrassaient son cou. Je soupirai, avant de remonter son tee-shirt, et de l’envoyer valser quelque part au milieu du salon. Je passais ensuite mes mains sur sa nuque.

« Alalala … Tu n’aurais pas dû me chauffer comme ça, tout à l’heure, à la cafet. Je n’arrive même plus à respecter mes résolutions. » lançais-je, en riant.

J’ôtais ensuite mon tee-shirt, et plaquais mon torse nu contre le sien. Je le guidais jusqu’à ma chambre, toujours en l’embrassant, et posais mes mains dans les poches arrières de son jean. J’eus un sourire, et plongeais mes yeux dans les siens.

« Mais au final … Je crois que je ne t’en veux pas. »

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Non pas toi, pourquoi toi?Pourquoi j'ai mal?[Alexander]   Dim 22 Mai - 19:08

Je sais que tu es douer pour te maitriser mon coeur, tu es important pour moi et mon coeur ne bat que pour toi. Si tu m'en veux pas alors je suis ravis mais pas satisfé de ce que je t'ai fais.Tu es l'homme que j'aime depuis longtemps, depuis que je suis tomber de l'autre côter et que mon chemin a croiser le tiens.

Je souria et le laissa faire je me laisser tomber sur son lit, passent mes mains sur ses draps noir je les entortiller dans mes mains.Puis je les lâcha pour caresser le dos de Alex. Je ferma mes yeux la douleur et là mais je ne veux pas lui dire.Je le regarda et je lui demanda si il pouvait retire mon pantalon, il le fit et je roula et fut audessus de lui, posant ma main blesse sur son tors le regardent dans les yeux un instant.

Je repris ensuite les doux et savoureux baiser que je lui offre, dans en lui caressent son visage d'une main, je commença a retire son pantalon mais j'arriver pas.Il le fit et je souria et je passa une main pardessus son boxer. Je retira le sienns et je commença a l'embrassa au dessus de la ceinture. Pour finir part faire une fellation, qui dura longtemps et je sentis son nectar couler dans ma gorge.Je souria et je retira mon boxer et je sentis sa main sur mon mambre.Il commença a jouer avec je fermer mes yeux et je lui demanda d'arrete je me leva et je parti dans ses wc et me vida dedans. Je revena et commença le moment tant attendu, nos corps s'enlacèrent pendant un long moment.Je fini part me vider en lui et me retire essoufle.

Je t'aime mon amour...tu es bon tu sais ça?
Revenir en haut Aller en bas
Alexander J. Harper
Admin
avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 11/03/2011
Age : 24
Localisation : Je serais là où tu ne seras pas, c'est clair ?

Your Life
Humeur:
100/100  (100/100)
Love:
Relation/Reve/Avenir:

MessageSujet: Re: Non pas toi, pourquoi toi?Pourquoi j'ai mal?[Alexander]   Sam 28 Mai - 19:18

Ben lança que j’étais doué pour me maîtriser. Je ne pus retenir un livre, et l’embrassais, avant de le laisser continuer. Il me dit que j’étais important pour lui, et que son cœur ne battait que pour moi. Je lui adressais un sourire. Il me lança qu’il serait ravi si je ne lui en voulais pas. Je plongeais mon regard dans le sien. Il s’en voulait un peu, de m’avoir fait changer d’avis aussi facilement. Je posais deux doigts sur sa bouche.

« Eh, c’est pas grave, Ben. »

Il ajouta alors que j’étais l’homme qu’il aimait depuis longtemps. J’eus un sourire, à nouveau. Moi aussi, je l’aimais. Je l’embrassais pour le lui montrer, avant de le pousser sur le lit. Benjamin entortilla ses doigts dans mes draps. Je me posais à califourchon sur lui, en souriant. Mes mains caressèrent son torse. Je sentis ses doigts dans mon dos. Je frissonnais.

Ben grimaça alors. Je le regardais, un peu surpris. Serait-ce possible que sa main lui fasse mal ? Arf … J’aurais dû le laisser se reposer. Il me demanda alors si je pouvais retirer son pantalon. Je lui souriais, un instant, avant de m’exécuter. Benjamin roula au-dessus de moi. Sa main blessée se posa sur mon torse. Je souriais, et le fixais dans les yeux.

Le jeune homme m’embrassa encore. Mes mains caressèrent son dos, avant de se balader dans ses cheveux. Je sentais ses doigts qui caressaient mon visage. Je soupirai de plaisir, et lui effleurai le nez, avant de mêler mes lèvres aux siennes. Je sentis alors ses doigts au niveau de mon pantalon. Il tenta un instant de me l’ôter, avant que je ne l’aide. Ah, je m’en voulais un peu de lui faire mal comme ça. Benjamin me retira alors mon boxer. Il m’embrassa alors, au niveau du bas-ventre, avant de se mettre à jouer au niveau de mon entre-jambes. Je gémissais.

Je sentis le bonheur se répandre dans mon corps. Je soupirai, et retournai embrasser Ben. Je plongeais mes yeux dans les siens, avant de glisser ma main vers son entre-jambes, tout doucement. J’enroulais mes jambes avec les siennes, et lui souriais. Soudain, Benjamin me demanda d’arrêter. Je le regardais, surpris. Il se leva, et fila je-ne-sais-trop-où. Je me redressais sur mon lit. J’avais fait quelque chose de mal ? Pas que je sache, pourtant …

Mon petit ami revint alors. Il se glissa en moi, m’arrachant un gémissement. J’en avais presque perdu l’habitude. Je glissais mes mains dans son dos, et le caressais. Je ne pouvais retenir mes gémissements tandis que je l’embrassais. Le plaisir me submergea alors. Indescriptible, comme toutes les fois où nous l’avions fait.

Ben se sépara de moi, essoufflé, et s’allongea près de moi. Il me murmura qu’il m’aimait, et que j’étais bon. Je souriais, et replaçais une mèche rebelle derrière son oreille. Je me lovais contre lui, et fermais les yeux.

« Mmmmh …. Ben … Tu restes là, ce soir ? J’ai pas envie de rester tout seul … »

Je posais ma main sur son torse, avant de ramener la couverture sur nos corps nus. Je posais ma tête sur sa poitrine, essayant de me caller sur sa respiration. Par la même occasion, j’écoutais les battements de son cœur. Rapide. On aurait dit un papillon. Ah …

« Tu m’avais manqué, tu sais ? »

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Non pas toi, pourquoi toi?Pourquoi j'ai mal?[Alexander]   Sam 28 Mai - 19:42

Si vous saviez comme c'est si bon de partager un bon et doux moment avec son tendre amour, surtout après avoir eu une dispute c'est une magnifique réconcilliation. De plus je l'avais éviter après que je savais ce qui c'était passer et mon état avait empire.Mais à présent nous sommes réconcillier. Je m'étais allonger sur le lit de mon tendre amour, et il se caller sur ma respiration ma main blesse je lui caresse les cheveux et il me demanda une question qui était plutôt un désir. De toute façon j'allais rester avec lui je ne veux pas partir maintenant. Je le regarda dans les yeux essayant de pas appuier sur ma main et je lui dis avec douceur.

Et pas que ce soir, je reste jusqu'a que tu ne veuilles plus de moi. Bien sur si tu veux que ce soir je t'en voudrais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander J. Harper
Admin
avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 11/03/2011
Age : 24
Localisation : Je serais là où tu ne seras pas, c'est clair ?

Your Life
Humeur:
100/100  (100/100)
Love:
Relation/Reve/Avenir:

MessageSujet: Re: Non pas toi, pourquoi toi?Pourquoi j'ai mal?[Alexander]   Dim 29 Mai - 15:14

Ben plongea son regard dans le mien. Je le laissais faire, totalement hypnotisé. Je sentais sa main dans mes cheveux. Je me sentais tellement bien. Je fermais les yeux. Mon amour me murmura qu’il ne resterait pas que ce soir, mais les autres jours aussi. J’eus un petit sourire, avant de poser ma main sur son torse. Il ajouta que si je ne voulais de lui que ce soir, il ne m’en voudrait pas. Je ne pus me retenir de lui faire une pichenette sur le torse.

« On verra … J’sais pas … Mais oui, nigaud ! Tu peux rester. » lançais-je, sourire aux lèvres.

Je sentais le sommeil m’envahir. La respiration de Ben m’apaisait plus que je ne le pensais. Et puis, le contrecoup de ma nuit blanche se faisait sentir. Ah dommage … Je n’allais pas trop pouvoir profiter de Benjamin … Tant pis … Au moins, je pouvais dormir avec lui. (aa’)

J’attrapais sa main, et enroulais mes doigts avec les siens. Je gardais ma tête posée sur son torse. Je me sentais bien, comme ça. J’aimais bien sentir Ben contre moi. C’était agréable. Et pour rien au monde je ne voulais me passer de cette sensation. Ahem …

« Benjamin … Tu m’excuseras, mais … J’ai presque pas dormi de la nuit et là … Je suis un peu fatigué … »

Je ne pus retenir un bâillement. Arf, c’était pire que je ne le pensais. Je fermais les yeux, et inspirais profondément.

« Je disais donc … Excuse-moi, mais je … risque de … m’endor … »

Noir total. Je ne terminais pas ma phrase, et m’effondrais littéralement dans le sommeil. J’avais légèrement relâché la main de Ben. Tant pis. Et puis, de toute façon, je dors, c’est un peu tard pour faire quelque chose … Allez, chut, et laissez-nous dormir …

C’est petit, mais … Fini =)

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Non pas toi, pourquoi toi?Pourquoi j'ai mal?[Alexander]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Non pas toi, pourquoi toi?Pourquoi j'ai mal?[Alexander]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Pourquoi Haiti est-elle si pauvre ?
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» Pourquoi les nègres sont-ils des xénophobes?
» Haïti-Éducation: Pourquoi nos meilleurs élèves s'exilent-ils?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles City :: Hors Jeu :: ► Archives-
Sauter vers: